DEBAT (autour de la mode)

:joy:

Édit: après, n’éludons pas la question, comment es-tu tombé là-dessus @Score :face_with_monocle:

2 « J'aime »

Je ne vais pas révéler mes tips de recherche vinted gratuitement :stuck_out_tongue_winking_eye:

Il est conçu avec une poche avant profilée,

C’est pour @farood cette pièce!

En XL c’était instabuy, quelle déception ! :rofl:
Edit : ah je vois qu’ @HolyCrap a le même humour que moi, désolé pour le doublon 🤷

1 « J'aime »

Parfois, quand je veux faire un break avec la culture de la bienveillance et de l’entraide qui règne sur ce forum, je vais faire un tour sur Sartorialisme, pour me rappeler qu’en dehors du petit cocon Borasification le monde de la sape n’est que douceur et poésie.

J’avais fait il y a quelques temps une sélection pointue des citations les plus fleuries. M’ennuyant un peu ce matin je suis re-passé faire un tour sur le dit-site Sartorialisme. Et oh joie ! La verve des auteurs ne s’est pas atténuée, au contraire. Ils sont même passé à une nouvelle étape : taquiner de façon bon enfant les lecteurs. Voilà quelques exemples soigneusement choisis :

Bref, si vous évoluez au milieu des ploucs et que vous voulez tenter de le dépareillé c’est une combinaison gagnante. Elle vous évitera d’être marqué comme le type bizarre qui n’a jamais vu de chatte de sa vie (profil qu’on imagine assez récurent chez nos lecteurs)

Bien que nos plus gros connards de lecteurs vont regretter l’absence de boutons en métal, des boutons en corne permettent de rendre la tenue plus contemporaine

Ce n’est pas ma tasse de thé mais ça le sera surement de nos ploucs de lecteurs (on en voit des cons dans les commentaires)

NDLR: simple et efficace, l’attaque ad-hominem sur les lecteurs permet de construire une communauté solide et soudée, solidement arrimée autour d’un auteur charismatique et engagé. Conseil pour ceux qui veulent fonder une communauté (que dis-je, une famille !): usez et abusez de cette méthode réthorique qui a fait ses preuves.

Mais ce qui se démarque ici, c’est le cardigan camel. Dans un précédent article, nous avions vanté le cardigan comme une pièce pouvant apporter de la couleur sans vous faire passer pour un clown ou un influenceur à 3-4K abonnés* sur instagram

  • (vous voyez sans doute de qui on veut parler, le genre de mec à bander sur le style ivy et à spammer des tenues sans queue ni tête pour faire rire les copains et améliorer le recensement de l’algorithme instagram et gratter des partenariats avec des marques minables. Heureusement les photos de leurs chiards ou du week-end chez belle-maman dans la cambrousse nous donne un peu de répit.)

NDLR: on voit ici que l’auteur en a gros sur la patate, et on le comprend. Mais à quel influencer fait-il référence de sa plume voltairienne ? Le mystère plane.

C’est la même raison qui pousse les marques de tocards bouffeur de quinoa importé d’Amérique du Sud à se faire passer pour “l’ami” du client.

Car comme tous les Italiens Gianni est un peu mythomane. C’est cette même mythomanie qui l’a poussé à s’imaginer maitre cravatier ès enculade. En tant que cravatier il n’est pas brillant, mais en matière d’enculade, grande lavoro, bellissimo, molto macaroni! Superbe.

Et deux petits pour la route : un peu de racisme ordinaire, ça fait pas de mal :wink:

17 « J'aime »

Comment dissimuler le fait qu’on ne sais pas écrire en s’inventant une plume faussement acerbe et provocatrice mais qui ne reste au final que franchement vulgaire.

Esperons que les cyniques, ceux qui n’y croient plus, les déçus d’un monde dont il ne décident de ne plus voir que la laideur et l’hypocrisie, sauront un jour se trahir à être heureux. Que si un jour la beauté se pointe à leur porte il ne lui claqueront pas la porte au nez.

7 « J'aime »

C’est le Beigbeder de la mode :sweat_smile:.

11 « J'aime »

Il est possible que le seul cynisme qui puisse chasser nos mauvais fantasmes de l’horizon et illuminer nos folies floues soit l’auto-dérision

1 « J'aime »

Ouais mais bon je trouve que c’est salement exécuter dans les exemples donnés. C’est même un peu claqué.

Je suis d’autant plus d’accord avec toi que je n’ai pas noté un seul exemple d’autodérision dans ce que j’ai lu. Mais je préparais des tortillas au poulet avec vieux un t-shirt acheté à un concert de sufjan Stevens, un jog en fleece uniqlo et des espadrilles made in China. Je manquais d’émerveillement

8 « J'aime »

Il a un visage ce monsieur?

J’aime bien savoir qui dit quoi ça aide à se projeter

Surtout quand ça tourne autour de la sape et du style ^^

Photo exclu:
image

9 « J'aime »

Pas d’image hélas.

Ni lui ni son équipe de fines plumes ne se mettent en avant dans leurs articles.

On dirait une cabale de francs-maçons.

Peut-être dans de plus vieux articles mais je t’avoue que j’ai pas la force de tous les lire ^^

Ma main à couper que c’est ce gars là

8 « J'aime »

J’ai cru à un faux air au départ :

On se calme c’est une blague. Je te vois venir le corbeau.

32 « J'aime »

Toi t’es une arme de destruction massive quand il faut troller :star_struck:
En tant que graphiste tu devrait signer un papier pour certifier de ne pas utiliser tes talents en dehors du travail. C’est beaucoup trop de pouvoir pour un seul homme…

7 « J'aime »

On dirait l’apprenti chez mon boucher, mais avec une cravate

Normalement tous les bouchers ont une cravate … change de boucherie !

2 « J'aime »