De Bonne facture

Hello, on ne présente plus la marque française

image

Instagram : https://instagram.com/debonnefacture?igshid=1rklis28bhx85

Site : https://debonnefacture.fr/

Podcast de la fondatrice : Spotify

Petit article sur les dernières pièces en Lin … Belge :sunglasses:

Home.

1 J'aime

Espérons que le topic ne sera pas délocalisé au Portugal.

4 J'aime

Ahahah en vrai j’hésitais a le créer a cause de ça ^^

Sinon j’aime pas mal ce qu’ils font

En fait le malentendu initial c’est que la « facture » du nom n’est pas en rapport avec la qualité mais avec le tarif :grimacing:

Je suis méchant, c’est une de mes marques préférées, qui aime bien châtie bien. J’ai une chemise portugaise de la marque et c’est très propre, juste beaucoup trop cher. Elle avait toutefois évoqué l’idée de faire encore des chemises Made In France qui seraient exclusifs au eshop histoire de se rattraper sur la marge.

Look book Edition 15 (AW20)

ça serait une bonne idée non ?

Au-delà de la stratégie commerciale pur et dure, je trouve cela important que les marques wholesale mais encore « petties » sortent des pièces capsules pour elles-mêmes

encore des silhouettes « pour les grands » sur le LB de l’hiver 2020, je trouve cela chouette, celle-ci est particulièrement réussie :

Beaucoup de choses sympa je trouve, le manteau croisé camel a l’air superbe, même certaines écharpes me font envie.

Encore de très jolies choses…
Les couleurs sont toujours aussi bien senties.
Le manteau camel :heart_eyes:

Par contre, je trouve vraiment que le tombé des futs est flingué sur ce shooting et c’était déjà le cas pour le LB de l’été dernier.

Elle doit vouloir se donner un style négligé en ne finissant pas les pantalons. Sur des matières souples comme cet été je trouve que c’était encore passable mais je trouve ça vraiment pas ouf sur certaines silhouettes. Dommage imo

Je ne m’attendais pas à voir des ceintures nouées, ça ne m’a pas l’air pratique dans la vie de tout les jours mais je trouve ça beau (les LB Monitaly m’avaient déjà un peu convaincu).
Faites par la perruque d’ailleurs.

Les ceintures nouées le font penser aux chevaliers et les tabars :sweat_smile: :

Mamma Mia.

1 J'aime

C’est beau. Sais tu s’il y’a une raison autre que stylistique pour proposer les deux autres chemises sans BD ?

Je ne pense pas, elle devait juste trouver qu’elles passaient mieux sans.

1 J'aime

Ahahah j’ai pas osé le mettre

Atelier français

Par contre c’est 1900€ le prix affiché

Ouais leur site couille il affiche parfois les prix HT.

Cadeau d’anniversaire : chemise en flanelle de coton/laine marine, saison actuelle.

Fit :

C’est la coupe classique de DbF, légèrement ajustée. On a des épaules à 46, un peu d’aisance en haut grâce aux deux plis arrière, puis ça taper doucement jusqu’au bassin.

Le fit est identique aux saisons précédentes avec un poil de longueur en plus aux manches.

Vu qu’elle est pas encore de saison j’ai passé un chino neutre pour les besoins de la photo.

Je porte un M.

Matière :

Flanelle de coton/lin italienne, sûrement de chez Albini. 130g, c’est donc un poids léger pour une flanelle. Moins douce que les flanelles de pur coton, elle reste très agréable à même la peau. Le grattage est assez léger puisqu’on voit encore bien l’armure sergé.

Couleur magnifique, un Marine pas trop foncé, très lumineux, tirant très très légèrement sur le canard. Les photos suivantes sont plus précises à ce niveau.

Boutons en corne de chez Brochot. Pour moi les plus beaux boutons de chemise. Ils coutent une douille vu qu’ils font prendre 35€ à la chemise comparé aux boutons en nacre qui sont pourtant de belle qualité.

Confection :

Fabriqué au Portugal suite à la délocalisation. La qualité est identique à ce que faisait C2S, avec de très légères différences (anglaises plus fines, épaules moins fines, dans les deux cas les boutonnières sont nickel.)

Style :

C’est une chemise button down classique. Le col est parfaitement proportionné pour un look casual chic : ni trop petit comme souvent, ni totalement Ivy.

Par rapport à la saison dernière elle a renforcé l’entoilage (qui était totalement souple) et ajouté un petit roll léger au col, du plus bel effet.

Défauts :

Le coton est en partie chinois. On sait que le travail forcé est un vrai problème. La marque doit se renseigner auprès d’Albini pour essayer de creuser le sujet.

Conclusion :

Une très belle chemise à un prix un peu abusé mais quand on aime on ne compte pas et encore moins quand c’est un cadeau.

12 J'aime