Asphalte - Vêtements, goudron & marketing

Parce qu’il fallait tout de même ouvrir ce topique, ici on parlera de la marque Asphalte, la DNVB lancée il y a quelques années avec un modèle de questionnaire et de précommande et qui a explosé les compteurs

Boîte de marketing bien ficelé qui fait des vêtements, point d’exclamation ?

le site : https://asphalte.com/

Je trouve qu’il y a un effort de fait chez eux, et sur le coté marketing (ils sont passés sur un format vidéo insta pas inintéressant), et au niveau produit (les cols des chemises grandissent un peu, des couleurs qui sortent un peu de l’ordinaire…)

Qu’on le veuille ou non ils ont un peu renouvelé le genre avec leur système de questionnaire (et ce bien que ce soit à 80% pipeau, les produits sont souvent déjà conçus et les matières commandées lorsqu’ils le lancent.)

Je n’ai jamais rien acheté chez eux (la seule pièce que j’ai presque commandé c’est la chemise en lin rouille) donc pas de retour sur la qualité, qui doit être correcte mais pas dingue.

nouvelle sortie : https://asphalte.com/blogs/accessoires/le-bag-au-doigt-111?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=sac48hv1_teasing&_ke=eyJrbF9lbWFpbCI6ICJwYXRyaWNrcGF0aXRhQGhvdG1haWwuY29tIiwgImtsX2NvbXBhbnlfaWQiOiAiUFptUWk3In0%3D

le sac 48h

J’ai cru à du made in France en lisant vite …

la vidéo est plus claire

Yep plutôt d’accord avec toi.

Si j’ai pris plaisir à les troller en petit commité, force est de reconnaître qu’ils ont su construire leur image de marque et toucher les mecs non passionnés par le vêtement.

Je me dis qu’ils auraient pu faire tout pareil et avoir le même succès sans avoir besoin de mentir / omettre / prendre des raccourcis pour survendre leurs produits auprès de gens qui, de toute façon, n’y connaissaient rien.

Curieux de voir où ils vont s’arrêter

1 J'aime

Ils sont toujours actuellement dans la phase « exploratoire » du vestiaire masculin, c’est à dire qu’ils peuvent enchainer les sorties en attaquant une à une les pièces basiques en les traitant de manière… basique.

Un peu comme BG au début qui a fait la chemise en chambray, puis la chemise en flanelle, puis la chemise en lin, etc.

Mais du coup comme BG il va arriver un moment ou ils auront passé en revue la grande majorité des basiques du vestiaire masculin. Et là se posera la question de la suite : essayer de faire des choses plus fortes au risque de perdre du monde en route ? Continuer à faire la même chose en augmentant juste les déclinaisons, ce qui nécessite une croissance continue de leur clientèle ?

Pas simple. Au rythme ou ils vont il doit pas leur rester plus de deux ans avant d’avoir épuisé le vestiaire classique masculin.

C’est marrant ça me rappel un pote qui y a pas longtemps, sachant que je m’intéresse aux fringues, me sort « Tu connais Asphalte ? ». Je pense qu’en dehors du marketing il y a un bon gros budget publicité pour réussir à toucher des gens qui ne s’étaient jamais intéressés à la sape, ça plus la « préco » (lol) plus l’avantage de sortir les articles 1 par 1 (c’est plus facile d’en faire la promotion qu’une entière collection). Du coups ils se ramassent vite avec une grosse base d’acheteur qui n’iront probablement pas plus loin, se disant qu’ils ont trouvés la bonne affaire.
Par contre c’est pas étonnant qu’ils soient très renfermer sur eux même et évitent de parler d’autres marques ou même de répondre aux commentaires qui essayeraient de débattre avec eux. Si leurs clients commencent à trop s’intéresser à la sape et aux autres marques, ils vont pas rester longtemps… :wink:

1 J'aime

Je cherchais un manteau imperméable, de préférence en Ventile, et sans y laisser un bras. Pas de grosses attentes stylistiques … un truc simple à porter, assez polyvalent, et qui remplisse son rôle utilitaire.

Un exemplaire neuf du Bel Imper (V1) d’Asphalte figurait depuis des mois dans mes favoris Vinted. J’ai eu beau chercher, patienter, rien de mieux n’est apparu.

Reçu il y a une dizaine de jours, je n’ai aucun reproche à lui faire. La coupe est bien pensée, et même flatteuse sur mon corps de mâle alpha. N.B. Asphalte a retiré du volume pour sa V2 (actuellement en vente), ce qui me parait regrettable. La couleur de mon exemplaire (bronze) n’a pas été reconduite pour la V2. Les finitions doivent en revanche être les mêmes, c’est-à-dire propres, RAS.

Alors, que pourrait-on attendre de plus d’un manteau en Ventile ? Prenons l’une des références de la gamme supérieure : le mac de Private White VC. En comparaison, le Bel Imper d’Asphalte ne présente ni coutures soudées, ni hardware premium (mais tout de même des boutons en corne véritable), et il n’y a qu’une seule poche intérieure (un zip au lieu du bouton aurait pu être cool). Mais le Bel Imper a le mérite d’un col aux proportions plus généreuses et bien conçu, puisqu’il tient très bien une fois redressé ; à noter également la présence de boutons de serrage aux poignets, absents sur le PWVC. Hormis cela, je doute qu’un véritable fossé sépare la confection portugaise d’Asphalte de celle anglaise de PWVC.
Le PWVC se vend plus du double (650-700€ VS 279€), voire le triple du prix de lancement du Bel Imper (219€). Entre l’outlet officiel et les occases sur ebay, il est possible de dénicher le PWVC à 200-300€, ce qui, aux yeux de certains, peut en faire une meilleure option que l’imper Asphalte au prix boutique (279€).
En tout cas, Asphalte ne s’est pas foutu de la gueule de ses clients sur ce produit.





(vidéo de présentation de la V1)
1 J'aime

Les coutures soudées ça fait quand même un sacré gap de conception.
Ca coute un pognon de dingue comme dirait l’autre.

J’ai des pièces des deux marques et il y a quand même un vrai gap dans la confection, mais je rejoins ton point de vue @gilead !

Oui, mais mon commentaire portait sur le reste ; en gros, la solidité d’assemblage, la propreté des coutures, etc.

Et puis, pour un outerwear en Ventile, les coutures soudées ne sont-elles pas superflues ? Le tissu prendra la flotte en cas d’exposition prolongée, et les coutures soudées seront alors comme un pansement sur une jambe de bois.
Pour un usage urbain moyen, avec exposition limitée aux intempéries, de simples coutures ne sont-elles pas amplement suffisantes ?

Je ne possède aucune autre pièce des 2 marques, donc ma comparaison (théorique) ne vaut que pour leurs manteaux en Ventile.
Pour ces manteaux, même si PWVC remporte le duel, Asphalte ne démérite pas. Je ne regrette pas mon achat. Sauf moyens financiers importants ou volonté de soutenir la marque anglaise, il n’y a pas de grosse incitation à changer son imper Asphalte pour un PWVC.

Bah c’est quand même un gros point faible les coutures classiques sur du ventile.
L’imperméabilité est quand même correcte (750 à 900 sur la gamme originale suisse), tu prendras l’eau par les coutures avant de la prendre par la matière.

Ah ok, j’aurais pas cru !

Fait le test sous la douche. Tu devrais voir l’eau pénétrer par les coutures.
Après si le DRW est bien efficace ça mitigera ça dans un premier temps.

Pour info sur ma Ten C c’est pareil : les coutures lâchent en premier.

Après clairement ce genre d’imper tu le portes en ville, donc t’es rarement soumis à une pluie significative sans pouvoir sauter dans un métro ou rentrer dans une boutique.

Tout à fait ! Et je suis d’accord avec toi ! J’ai eu la même démarche sur d’autres pièces asphalte

Honnêtement, les rares vidéos sur IG que j’ai vues d’eux m’ont paru très pauvres niveau marketing. Exemple à la con, les Chelsea boots : « alors euh… c’est une chaussure facile à mettre le matin, et facile à enlever le soir. Et puis euh c’est une chaussure de rockeur, comme les Beatles et les Rolling Stones. » et ça finit sur le pokérap des normes ISO de leur fournisseur pour dire qu’il est jontil avec l’environnement (en quoi ?) et qu’il produit de la qualitay (en quoi ?). C’est mièvre, on sent qu’ils déballent un canevas marketing déjà bien bien rôdé (le produit, avec toujours le même modèle censé symboliser la masculinité, trois lignes d’histoire, deux lignes pratiques sur les finitions, deux lignes sur de la bien-pensance superficielle en mode on est éthique nous et basta).

C’est efficace quand on est un rookie (aucun mal à ça, on est tous passés par là à un moment), mais une fois qu’on connaît la méthode pour vendre quand on est une DNVB, ben les ficelles sont bien trop grosses pour être ignorées.

Je suis très salé envers cette marque, parce que survendre des basiques en mode PARFAIT, ULTIME, LE TRUC DES HOMMES LES VRAIS, c’est la mort du style, de l’imperfection, de la variété, de l’artistique dans le style et le vêtement. Et ça donne l’image totalement fausse que tout ce qui est plus cher c’est du bullshit inutile. (Alors que bon, leurs pompes, y’a une énorme marge d’amélioration pour arriver à la vraie perfection d’une paire en bespoke 100% fait main.)

Je ne dis pas qu’il ne faut pas acheter du Asphalte. C’est des basiques probablement corrects pour le prix. Mais ils ne sont pas particulièrement meilleurs en rapport Q/P que pas mal d’autres nouvelles marques, et vu leur taux de retour est dans le ventre mou des marques avec e-shop (autour de 20-25%), je ne pense pas que le système de précommande entraîne des conséquences vertueuses pour l’environnement.

Après, ils vont peut-être évoluer avec le temps. A voir. Perso pour les basiques massivement présents dans l’imaginaire collectif, je préfère chiner en fripes ou aller voir les déstockages militaires (pour les pièces militaires), c’est moins cher, de meilleur facture et un peu plus écolo (soit parce que seconde main, soit parce que déstockage).

My 2 cents.

8 J'aimes

Voilà mon retour. Un pote me dit Au fait, toi qui s’intéresse à la mode, t’as vu Asphalte, duper hein ?!
Bon déjà, le marketing Facebook et autres fonctionne très bien,
Ensuite, ils sont en mesure de toucher les gars qui veulent monter un peu de niveau : discours sur la longévité du produit, sa solidité, et tout le blabla qu’on connaît.
Moralité en ce qui me concerne. Déjà je suis content que mes potes essayent de monter en gamme ! Je vais pas commencer à leur expliquer le pourquoi du comment de ce qui va pas chez cette marque. Parce que ce sera toujours mieux que du Célio et Cie avec des fringues choisies n’importe comment pour mes potes.
Je me dis qu’après 5 fringues Asphalte, ils vont peut être vouloir s’intéresser un plus aux vêtements (bon j’y crois pas trop mais ce serait super!), Et rejoindre cette belle communauté !
Alors n je ´ai du mal à en vouloir à cette marque. Parce que orienter mes potes direct sur BG ou Drapeau noir je vais pas y arriver ! Quelque part Asphalte peut être une bonne première marque du premier jour de ta vie bien sapée :crazy_face:
J’ai les sneakers v2 couleur crème et le pull parfait (Lol) vert qui me satisfont bien. Si leur marketing m’a séduit Un temps, je n’y arrive plus maintenant. Sans doute grâce à cette communauté qui propose tellement de variété et de diversité !!
Et puis le système de précommande m’emmerde un peu. Je préfère encore orienter vers Uniqlo un pote qui cherche un basique. Et j’aime pas trop non plus le fait qu’ils aient copié de façon éhontée le modèle BG finalement. Je sais bien c’est la vie, mais c’est pas sport.

Si tu montres à des gars d’un bg ou DN, qui découvrent asphalte

Je ne suis pas certains qu’ils bien perçoivent une grosse différence de style / qualité

Quand tu essaies de penser par le prisme d’un néophyte

Hormis les prix, ça se ressemble beaucoup

1 J'aime

Tu as raison, je vais essayer pour voir leur retour et avis. Ce sera un bon moyen de savoir ce qui se joue…!

Ben oui… et non. Je trouve que BG réussit le délicat exercice de proposer à la fois du contenu pour débutant et des articles plutôt poussés (je pense aux Sapristi, qui sont plutôt bons et tout à fait regardables même quand on est déjà très avancé dans le domaine de la sape). Par contre, le contenu pour débutants sur BG est super dogmatique et très discutable niveau coupes, et si on veut un contenu plus « à la page » (parce que 2017 c’était quand même encore très coupes slim) il y a un gros boulot de curation à faire. De toute façon, quand on commence la sape, faut tester, expérimenter et se forger son propre univers, ce n’est pas possible de bien se saper en voyant juste une marque et en achetant des pièces sans démarche artistique derrière (sauf quelques aliens de la sape qui ont un instinct de ouf, ou qui ont déjà une solide culture artistique sur d’autres domaines et donc un œil déjà entraîné, m’enfin ça reste l’exception).

Sinon, niveau qualité/style, entre Asphalte et la gamme basiques de BG, il n’y a pas une différence énorme. En revanche, entre Asphalte et les gammes plus luxueuses de BG (genre la Japan Line & consorts), oui (ne serait-ce que les matières). Après, on aime ou on aime pas, et on accepte la différence de prix ou on ne l’accepte pas.

Après j’aimerais bien conseiller Uniqlo, mais ils sont bien le nez dans l’esclavage des Ouïghours, et ça me freine. Autant je n’ai rien contre l’idée de faire travailler des ateliers de pays « pauvres » (comprendre : asiatiques hors Japon/Corée), autant il y a un degré d’évidence de violations des droits humains au-delà duquel je ne peux même plus faire semblant et fermer les yeux. Malheureusement, Uniqlo est en plein dedans. J’aurais bien conseillé Muji en alternative, mais pareil.

Je pense qu’il ne parlait que des produits des deux marques (vu que seul BG a un un médias à disposition pour son marketing)

d’ailleurs, je fustigeais Asphalte pour payer des blogueurs pour parler d’eux

mais ils n’ont pas eu le choix au début en réalité

(avant que le social marketing ne prennent de l’ampleur et que l’acquisition puisse se faire en tout décontraction en ciblant les clients des concurrents les doigts dans le nez)

quand t’as pas un média qui peut dire tout le bien de tes produits, sans critique, à des centaines de milliers de clients potentiels, il faut bien sortir le chèque ^^

1 J'aime