📰 Les actus tutu - News diverses, Lookbooks, marques en vrac

Je kiffe la marque mais c’est dommage qu’ils partent pas sur plus de variétés niveau matières et couleurs/motifs sur les pantalons.

A mon avis, il y a deux raisons à cela :

(1) Casatlantic étant une jeune et petite marque, la moindre prise de risque sanctionnée par un échec commercial peut sérieusement gréver la trésorerie, ce qui incite à la prudence et à une évolution lente du catalogue ;

(2) la DA s’inspire du vestiaire militaire et de périodes historiques (années 40-50, en particulier) avec un souci de relative fidélité, or ce cadre stylistique justifie une certaine sobriété dans les « couleurs/motifs » des pantalons.
Ensuite, s’agissant des matières : la marque sort actuellement ses pantalons en twill de coton à 160€, et ceux en twill de lin à 200€. Aucune précision n’est donnée quant à la provenance des tissus. Soit car cette info ne constituerait pas un argument de vente — imagine un tisserand chinois inconnu de 99 % des clients — , soit car il n’y a aucune volonté éditoriale de s’appesantir sur les détails techniques (et éthiques), quand bien même les tissus proviendraient-ils de Brisbane Moss ou d’une autre adresse synonyme de qualité pour un public vaguement initié. Quelle que soit la raison de cette opacité, on peut supposer que les tissus actuels sont d’entrée/moyenne gamme, et que la marque se concentre sur une référence (twill de coton) afin de commander auprès du tisserand une quantité suffisante à l’obtention de specs désirées (la fiche produit fait allusion à un tissu personnalisé) et à l’éventuelle négociation des coûts. Sourcer des tissus plus coûteux en petites quantités augmenterait mécaniquement le prix de vente final, ou imposerait à Casatlantic de rogner sa marge. Les clients sont-ils prêts à payer 250€ voire nettement plus pour un pantalon ? Peut-être pas encore dans des proportions viables financièrement pour la marque, ce qui renvoie au point (1) ci-dessus.

Profitons-en pour montrer la capsule « Offshore » sortie la semaine dernière : des shorts en twill de coton, déclinés dans chacune de leurs coupes de pantalon (Mogador, Safi, Tanger, El Jadida) ; des polos en coton ; et une casquette.

https://www.casatlantic.com/collections/offshore-capsule-collection




























15 « J'aime »

C’est beau quand même, je testerais bien un jour, la le short vert est vraiment beau par exemple :heart::fire:

2 « J'aime »

Woah, j’avais jamais jeté un coup d’oeil à Casatlantic, je trouve ça super beau et pas très cher sur leur site ; j’imagine qu’à ce prix là ils ne font pas de soldes ?

Non, pas de soldes.
Ils ont organisé une vente archives (sur l’eshop) il y a quelques mois. C’était la première du genre, me semble-t-il. Tout est parti très vite. Abonne-toi à la newsletter, au cas où ils décideraient de procéder ainsi chaque année.
Tu trouveras sinon un petit flux d’annonces sur Vinted.


Stein automne-hiver 2024, défilé parisien et lookbook

https://ssstein.com/en/pages/24aw-look-paris
https://ssstein.com/en/pages/24aw-look

Plusieurs manteaux & vestes réversibles en laine double-face.
Fourrure noire en empiècements-gilet-manteau.
Pantalons larges.
Hauts amples.
Pour compléter les flanelles de laine et la fourrure : du cuir, des mailles en mohair, et du satin de soie. Le résultat visuel est à la fois cosy, sensuel, et luxueux, renforcé en cela par la palette de couleurs neutres.
Un petit côté Hermès (pour homme) dirigé par Lemaire — enfin, l’idée que je m’en fais.





















11 « J'aime »

Nehera lookbook printemps-été 2025 (eh oui, déjà !)

https://nehera.com/pages/lookbook#spring-summer-2025-menswear
https://www.instagram.com/neheraofficial/

Jolie marque slovaque pour femme, Nehera vient de dévoiler sa première collection pour homme.
Le DA est Samuel Drira, un Français à l’origine du magazine Encens (dont le contenu semble de qualité).
https://www.encensmagazine.com/issues
https://www.instagram.com/encensmagazine/

Pour en revenir à cette première collection : on reste principalement sur du minimalisme sage (sans doute trop), plutôt dans une veine parisienne. Les photos du lookbook ne permettent pas d’apprécier la qualité des matières, et encore moins celle des finitions. A ce stade, pas de grand engouement de ma part. La marque passe en catégorie « à suivre/surveiller », avec une évolution capable d’aller dans le bon sens ; par exemple, celui des collections pour femme, plus abouties et intéressantes.

Ma sélection, avec focus sur les shorts (pas vraiment short …), susceptibles de bien accompagner vos chemises Aïdama @Jojo_mlo :






6 « J'aime »

Totalement d’accord

2 « J'aime »

Lemaire n’a jamais fait l’Homme chez Hermès :wink:

Je sais.
Au cas où ce n’était pas clair, je faisais un rapprochement entre cette collection de Stein et ce que POURRAIT être une collec Hermès pour homme dirigée par Lemaire (cf. « l’idée que je m’en fais »).

1 « J'aime »

Aaaaah ok ! :slight_smile:

1 « J'aime »

Petit interview à propos de la marque foyer

4 « J'aime »

Stand Barbour au Pitti qui vient de se tenir :







Les pompes sont en collab avec Wild Bunch, une marque anglaise dont la prod habituelle s’inspire essentiellement de Clarks & Sebago.

Bonus : une fireman jacket en cuir suédé sur le stand de Fay.

15 « J'aime »

Tu y étais ?

Non :smiling_face_with_tear:

(source : Fashion Network)

Toujours au Pitti, stand Brunello Cucinelli :








5 « J'aime »

J ai testé un de leurs mauvais pantalons hier

750€ le pantalon en coton au vu des finitions j ai pas compris :man_shrugging:t2:

Il n’y a rien à comprendre, rien à rationaliser. C’est du luxe, sans considération pour le RQP. Le tarif arbitraire vise un type de clientèle bien précis, dont tu ne fais pas partie (et moi non plus).
Certains de leurs vêtements restent jolis à voir, en particulier quand ils sont arrangés en tenues intégrales, comme c’est le cas au Pitti et dans les lookbooks.
Et, au passage, cela permet d’apprécier d’autant plus une marque comme Adret, qui facture des tarifs similaires mais offre beaucoup plus en échange.

3 « J'aime »